Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 22:00

 

DSC06553.JPG

 

Construit au 13ème siècle par la famille de Chalon au sommet du Pic d’Oliferne, à 807 mètres d’altitude, ce château veillait sur la vallée de l’Ain et bénéficiait  d’une protection naturelle par sa situation.

 

Un site imprenable disait-on…  mais qui ne résista pas aux troupes françaises d’Henri IV, qui n’hésitèrent pas à y mettre le feu en 1592.

Ce vaisseau du vertige,  aura traversé bien des siècles, puisque 800 ans plus tard, un mur d’enceinte, le logis du château et nombres pans de murs sont toujours là pour témoigner de son histoire.


 L’on dit aussi, qu’ Oliferne serait le dernier endroit de Franche-Comté à avoir abrité des ours !


Départ : Sur la commue de Vescles (39), à la sortie du hameau de Boutavant, un chemin carrossable vous conduit à un parking, 500 m avant le château. (Promenade familiale)

 

 DSC06542.JPG

 

 

 DSC06551.JPG

   

 

 

 

 

 

Repost 0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 22:58


Entre Ville-du-Pont et Remonot, en rive gauche du Doubs, s'ouvre dans la falaise la Grotte-du-trésor au fond d'un porche large de 45 mètres et haut de 13 mètres qui se poursuit après une salle de 45 mètres de longueur, par trois galeries.



DSC05384.JPG


Quel Trésor aurait été entreposé là ?
Etait-ce celui des mercenaires de Weimar ? Butin caché ici, après leur passage dévastateur dans le val de Morteau ?
Où bien, cette grotte aurait-elle gardé l'empreinte de l''escarboucle de la Vouivre  qui parait-il aurait trouvé refuge dans cet antre ?
Toujours est-il, qu'il y a encore peu, l'on interdisait fermement aux enfants du village de Remonot, situé  tout à côté, l'accès de ce lieu !

Bien sûr, certains n'écoutèrent point les recommandations, et les quelques téméraires qui s'en approchèrent repartirent plus vite qu'ils n'y étaient arrivés;

Mais qu''est-ce qui les faisait tant fuire :

sssssssssss, un sifflement !!!! Un sifflement profond et long, venu directement du fond des entrailles de la cavité.
Il faudra attendre le début du 20ème siècle, pour que Fournier découvre la provenance de ces sibilances : Une fine paroi calcaire, donnait une résonnance sous 'effet d'un écoulement.


DSC05383.JPG

 

 

Repost 0
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 20:18

 
Petite sieste au bord de la Loue


Au bord de la Loue à Mouthier Haute-Pierre.

La Loue était appelée autrefois Louve. (du patois lo loz)
La rivière mythique est classée et reconnue comme une des plus belles rivières européennes pour la pêche à vue à la mouche sèche ou à la nymphe des truites et des ombres


De sa source, elle s'élance, impétueuse et vive, libérée de ses longs entonnoirs, resurgence du Doubs et du plateau situé juste au-dessus. Arrivée à Mouthier Haute-Pierre, elle souffle un peu, avant de repartir pour quelques cascades joyeuses jusqu'à Montgesoye où là, assagie, glisse, féline, jusqu'à Ornans.



 
En contre-bas de la Grotte des Faux monnayeurs, l'ouverture sur la source  du Pontet


La grotte d'où s'échape la source du Pontet  

Repost 0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 23:54


Le Lac du Val

Nous nous rendons aux cascades du Hérisson. Lors d'une trouée à travers les sapins,  des couleurs époustouflantes se laissent  entrevoir : c'est le lac du Val, long de 1,5 km , large de 450 m, et profond de plus de 35 m. "Sont-ce" ses origines galciaires qui lui donnent cette couleur ?
Le silence des lieux s'opposent admirablement au tumulte de la cascade de l'Eventail située à quelques centaines de mètres de là.

Repost 0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 21:09



Randonnée dans massif du Jura
Au belvédère du Montmahoux (Doubs)
Dénivelé :  480 mètres.
Temps : 2 H 45

Une rando au départ de Nans sous sainte Anne. Depuis la fontaine, poursuivre en montant la rue du Château puis prendre 50 m plus loin, à gauche une voie marquée sans issue. Peu après, suivre à droite la rue du Chêne qui monte (pancarte verte Promenade pédestre de Montmahoux). On parvient à une intersection de petites routes au milieu des prés qui procure une belle vue sur les falaises de la grotte Sarrazine et du Vieux Château ainsi que sur le village en contrebas.


La Fontaine, rue du Château

La moitié du chemin se fait à travers bois.
Seule, la dernière partie est suprenante : après avoir crapahuté pendant plus d'une heure et demi, sans trouver trace de civilisation, alors que l'on se croit seul au monde, on a la surprise de découvrir un village alors qu'on est presque arrivés au sommet : le Village de Montmahoux !  La dernière partie, se fait par un chemin pour ainsi dire invisible. Par deux fois nous avons fait demi-tour. De hautes herbes, et arbustes fermaient le sentier. Mais il faut persévérer et au sommet on rejoint une route goudronnée (grand dépit), et l'on peut apercevoir une très belle croix et la vue sur le village de Nans Sous Ste Anne.

   
La rue du Chateau à Nans Sous Sainte Anne



   Notre maison d'hôtes,(rue du Chateau)

Repost 0

Profil

  • Jo.
  • Une passion en images, quelques mots, quelques histoires, une balade, une rando...d'une comtoise exilée en Haute-Savoie.
  • Une passion en images, quelques mots, quelques histoires, une balade, une rando...d'une comtoise exilée en Haute-Savoie.

Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog

Archives

Pages