Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 20:25

 

Farinet_01.jpg

Qui était Farinet ?

 

Contrebandier, habile faux-monnayeur, menteur devant les tribunaux, ami de la liberté, beau jeune homme, Farinet poursuivi pendant 10 ans par la police avait cherché asile à Saillon, et c'est là qu'il a sa tombe, au pied du clocher.

 Joseph-Samuel Farinet naquit en 1845 dans la commune de St-Rhémy-en-Bosses dans la vallée d'Aoste. En 1869, il est condamné par contumace à 18 mois pour vols à Aoste. En 1871, effondrement de la Banque cantonale valaisanne, il est arrêté à Martigny-Bourg et condamné pour fabrication de fausse monnaie à 4 ans de prison.

 

Après plusieurs évasions, la police le traque. Le 17 avril 1880, on découvre son corps au bas des gorges de la Salentze (rivière que sort de la montagne vers Leytron.) Selon la rumeur, une balle des policiers l'a tué. En sa faveur, il y a l'oeuvre de Ramuz et d'autres poètes, une vigne, des vitraux, une rose... (source : www.saillon.ch) 


 

DSC08302j

 

On accède à la passerelle  par le village de Leytron ou  par le village médiéval de Saillon.

Une préférence pour le sentier qui part de Saillon, qui   offre  une remarquable vue sur le donjon Bayart.

Sans grande difficulté, l'ascension s'effectue en grande majorité en passant par les vignes. Compter environ 1 h depuis le village médiéval pour accéder à la passerelle.

Là-haut, la vue sur la vallée et les gorges est époustouflante.

 

 

 

 

 

 

 

DSC08298

 

DSC08305.JPG

Construite en 2001 la passerelle à Farinet surplombe la Salentze d'une hauteur de 136 mètres pour une longueur de 97 mètres En 2003 la passerelle à Farinet est complétée par l'inauguration de la Colombe de la Paix dessinée par Hans Erni  .

 

 

DSC08295.JPG

 

DSC08296j.jpg

 

DSC08313j.jpg

 

La passerelle vue des "Bains de Saillon"

 

DSC06173j

 

La tour de Saillon

 

 

 

Cette tour a été le théâtre d’un drame qui donnera peut-être encore des frissons dans le dos du visiteur. On est au printemps 1301, Guigonne de Saillon a 19 ans et on dit que c’est la plus belle fille de la vallée. Elle tombe amoureuse du comte Anselme de Saxon, ennemi juré de l’évêque de Sion. Le mariage des deux tourtereaux est proche.

Mais avant de convoler en justes noces, Anselme promet de faire la peau de l’évêque, dont la tyrannie le mine. Il monte à Sion. Malheureusement pour lui, un traître vend la mèche et avertit l’évêque. Ce dernier, mis au courant du complot, capture Anselme et le décapite sur la place publique.

Apprenant la nouvelle, Guigonne de Saillon sombre dans un éternel désespoir. La vie n’a plus de sens pour elle sans son Anselme. Par une nuit d’encre, elle monte au sommet de la Tour Bayart et s’élance dans le vide. On retrouvera son corps en sang dans les rochers.

Longtemps dans la châtellenie, on chanta la complainte de Guigonne, qu'on entendait chaque soir sangloter dans les roseaux bordant le Rhône. Aujourd’hui encore, certains soirs sans lune, le fantôme de la pauvre Guigonne hante le donjon Bayart... "

source : site communal officiel de Saillon 

 

DSC08284.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gb-Photos 06/05/2012 11:22


Belle promenade et un endroit à  découvrir pour moi. Bon dimanche. @+

Hell.Photographia 13/03/2012 11:46


Très belle série de photos

nath 19/01/2012 22:35


Bonne année ici!


Cela fait longtemps qu'on n'a pas lu un article sur le blog... Tu vas bien?

maeldune 20/04/2011 16:30



Et je remarque que depuis septembre je passe par ici


et que Farinet ne laisse aucun repos..........mdr!


Bisous à toi, j'espère que le printemps est agréable....



maeldune 27/02/2011 08:30



Je passe te dire un petit bonjour.....et voir si tout va bien.....


Ne deviens pas un mythe, tel Farinet!!!!!!!


bisous et bon dimanche



Profil

  • Jo.
  • Une passion en images, quelques mots, quelques histoires, une balade, une rando...d'une comtoise exilée en Haute-Savoie.
  • Une passion en images, quelques mots, quelques histoires, une balade, une rando...d'une comtoise exilée en Haute-Savoie.

Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog

Archives

Pages