Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 21:10

 DSC04342--Resolution-de-l-ecran-ll.jpg

 

La Vierge de Vaux-Navier à Arc-sous-Cicon (Doubs)

 

Non loin d’Arc-sous-Cicon, pudiquement cachée par quelques foyards et épicéas, se trouve une petite chapelle dont l’origine de la construction a été oubliée depuis bien des lustres.

 

L’endroit se nomme Vaux-Navier. C’était autrefois le lieu préféré des petits bergers qui se retrouvaient ici, non devant cette chapelle, mais au pied d’un rocher en forme de grotte, dans laquelle se trouvait une vierge en bois, protégée par une grille de fer forgé.

 

Ce jour là, les conversations allaient bon train, et l’un des enfants s’en vint à parler de la Vierge toute proche et de ses miracles en citant des faits précis, des vœux exaucés, des épidémies évitées.

 

Mais il n’y avait pas seulement des croyants parmi ces petits bergers et l’un d’eux, certain de sa supériorité, s’approcha de la vierge en lui tendant un quignon de pain en disant : « Tiens, mange, si tu peux ! »

La statue ne réagit pas….

 

Cela peina les plus jeunes qui s’attendaient peut-être à un miracle ; les plus grands, eux savaient qu’il ne fallait pas blasphémer sous peine de connaître les châtiments et la colère de Dieu.

 

Au centre du groupe assis, notre prétentieux berger, fièrement campé sur ses jambes cria triomphalement : « Voyez, où donc est le miracle ? »

 

Un silence pesant régnait sur la petite communauté. Chacun mâchonnant son maigre repas, les yeux rivés au sol.

Cet instant de malaise cessa lorsque des chevaux parvinrent à s’échapper du troupeau. Affolés et paniqués,  les bergers se précipitèrent pour les rattraper, et c’est en les approchant que l’un deux reçut une violente ruade à la mâchoire, le faisant  chuter à quelques mètres de là….

Tous reconnurent immédiatement,  notre berger, défiguré de douleur. A cet instant un hennissement moqueur fit grande impression sur ce petit monde qui vit là, comme le châtiment infligé par la Vierge.

 

Bien sûr, l’histoire fit rapidement le tour de la contrée, et l’on voulut rapporter la statue à l’église d’Arc-sous-Cicon, mais chaque fois, celle-ci s’en retournait dans sa cavité de pierre. D’aucuns diront qu’elle préférait écouter les conversations égrillardes des petits bergers, plutôt que les prières célestes des religieuses.

Alors, on lui construisit une petite chapelle en lieu et place de la cavité.

 

La révolution l'a démoli et il fallut attendre les années 1880 pour que, grâce aux dons des villageois, elle puisse être reconstruite.

 

    © Copyright 2010 - Jo.Ricci

 

 

La petite chapelle veille toujours sur le village, qu’elle peut apercevoir au loin. Mais, qu’est devenue la Vierge ?

 

DSC04341--Resolution-de-l-ecran-kk.jpgDSC04339--Resolution-de-l-ecran-ll.jpg

 

 

 DSC04345--Resolution-de-l-ecran-k.jpg

 

A Arc sous Cicon, situé à un  ou deux km de là,  l'église renferme cette sculpture de la vierge et l'enfant. Elle date de la fin du XIV ou du début du XVème siècle....    Serait-ce celle de la légende ????

 

 

 

 A droite de la chapelle, ce calvaire qui peut-être est lui aussi relié à la légende.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P


bel article merci pour le partage



Répondre
G


Belle légende et de très belles photos. @+



Répondre
V


parfois les monuments abandonnés renferment de veritables oeuvres d'art et c'est la cas !



Répondre
N


Ha comme la vierge de Remonot, la vierge de ton histoire aimait se faire la belle!



Répondre
J


Oui, comme bien d'autres Vierges en Franche-Comté ! Elles n'aiment pas qu'on leur impose un lieu !



S


Très belle légende....il faut que j'aille faire un tour.


Belle journée, j'ai répondu à tes interrogations !



Répondre

Profil

  • Jo.
  • Une passion en images, quelques mots, quelques histoires, une balade, une rando...d'une comtoise exilée en Haute-Savoie.
  • Une passion en images, quelques mots, quelques histoires, une balade, une rando...d'une comtoise exilée en Haute-Savoie.

Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog

Archives

Liste D'articles

  • Gorges de la Poëta Raisse - Val de Travers - Suisse - Canton de Neuchâtel
    Itinéraire : Môtiers - Haut des Gorges compter 1h45 Distance: 4.5 km Dénivellation: environ 400 m Une rando extraordinaire... sans grandes difficultés. Attention aux chutes de pierres... Déconseillée avec de jeunes enfants. Durée moins de trois heures...
  • Le Rocher de Hautepierre (Vallée de la Loue - Doubs)
    Voici la description que nous en trouvons dans un vieux manuscrit : "C'est la plus belle, la plus haulte et la plus superbe roche, non seulement de tout le pays de Bourgogne, mais peut-être de tout le royaume de France. Son sommet forme une pointe qui...
  • La passerelle de Farinet (Saillon - Valais)
    Q ui était Farinet ? Contrebandier, habile faux-monnayeur, menteur devant les tribunaux, ami de la liberté, beau jeune homme, Farinet poursuivi pendant 10 ans par la police avait cherché asile à Saillon, et c'est là qu'il a sa tombe, au pied du clocher....
  • Le château d'Oliferne
    C onstruit au 13 ème siècle par la famille de Chalon au sommet du Pic d’Oliferne, à 807 mètres d’altitude, ce château veillait sur la vallée de l’Ain et bénéficiait d’une protection naturelle par sa situation. Un site imprenable disait-on… mais qui ne...
  • Rando à la Pointe de Miribel
    La Pointe de Miribel (Haute-Savoie) 1581m. Accès : A Villard sur Boëge, en direction d’Habère-Lullin, prendre à droite direction Ajon. Une autre possibilité, c'est de passer par Bogève, où il faudra prendre la direction de Plaine-Joux. Au parking, une...
  • Doubs : Lods
    Lods en hiver Lods est situé sur le versant sud de l'étroite vallée de la Loue, à mi chemin d'Ornans et de la source de la Loue. Son nom proviendrait sans doute d'une ancienne coutume féodale,. Lods signifiant : droit perçu par le seigneur sur les ventes...
  • L'établi de l'horloger
    Devant la fenêtre Le soleil n’en finit pas d’étirer ses rayons sur la combe. En cette fin de journée, chaque arbre déploie son feuillage S’appropriant sa part de chauds rayons lumineux. Mai nous fait découvrir sa symphonie de verts, Avec, comme toile...
  • Doubs : La légende de Vaux-Navier
    La Vierge de Vaux-Navier à Arc-sous-Cicon (Doubs) Non loin d’Arc-sous-Cicon, pudiquement cachée par quelques foyards et épicéas, se trouve une petite chapelle dont l’origine de la construction a été oubliée depuis bien des lustres. L’endroit se nomme...
  • Doubs : La grotte des faux monnayeurs (Mouthier Haute-Pierre)
    Accès : Depuis Pontarlier, prendre la RN57en direction de Besançon. Aux alentours de "la Main", prendre la D67 en direction de Mouthier Haute-Pierre. Quelques mètres après le petit tunnel, un parking sur la droite. De l'autre coté de la chaussée démarre...
  • Doubs : La Source Bleue
    Non loin du bord du lac Saint Point, à la sortie de Malbuisson, en direction du village de Chaudron, un sentier mène à une belle résurgence : La Source Bleue dont la couleur translucide est teintée d’un bleu incomparable. Ce phénomène des eaux bleues...

Pages